logo-csmv
logo-ecole

Projet éducatif 2018-2022

Adopté au conseil d'établissement le 2019-04-24
Approuvé par la commission scolaire le 2019-05-21

Introduction

But et définition du projet éducatif

Le projet éducatif est un outil stratégique permettant de définir et de faire connaître à la communauté éducative d’un établissement d’enseignement les orientations, les priorités d’action et les résultats attendus pour assurer la réussite éducative de tous les élèves, jeunes et adultes. Il est élaboré en réponse aux caractéristiques et aux besoins des élèves qui fréquentent l’établissement d’enseignement ainsi qu’aux attentes formulées par le milieu au regard de l’éducation. Résultant d’un consensus, il est élaboré et mis en œuvre en faisant appel à la collaboration des différents acteurs intéressés par l’établissement : les élèves, les parents, le personnel enseignant, les autres membres du personnel de l’établissement (ex. service de garde, secrétaire, etc.) ainsi que des représentants de la communauté et de la commission scolaire.

Périodicité
Tel que prévu à Loi sur l’Instruction publique (article 37, alinéa 5), la périodicité de l’évaluation du projet éducatif est déterminée en collaboration avec la commission scolaire. Ce faisant, il a été convenu qu’une première évaluation du projet éducatif sera effectuée au cours de l’automne 2020 et qu’une deuxième évaluation aura lieu au cours de l’automne 2021.

Fondement

Mission

La mission des établissements d’enseignement est définie dans la Loi sur l’Instruction publique (article 36). Ce faisant, l’école est un établissement d’enseignement destiné à dispenser aux personnes visées à l’article 1 les services éducatifs prévus par la présente loi et le régime pédagogique établi par le gouvernement en vertu de l’article 447 et à collaborer au développement social et culturel de la communauté. Elle doit, notamment, faciliter le cheminement spirituel de l’élève afin de favoriser son épanouissement.

Elle a pour mission, dans le respect du principe de l’égalité des chances, d’instruire, de socialiser et de qualifier les élèves, tout en les rendant aptes à entreprendre et à réussir un parcours scolaire.

Elle réalise cette mission dans le cadre d’un projet éducatif.

Vision

L'école Armand-Racicot se veut une communauté éducative qui s'engage à offrir un milieu de vie inclusif et stimulant où chacun développe son plein potentiel. Notre école offre un environnement sain et harmonieux permettant aux élèves de se développer tant sur le plan scolaire que social. 

 

Valeurs

À l'école Armand-Racicot, nous sommes fiers de partager des valeurs communes visant le développement du plein potentiel de chaque élève.

  • Le respect :
  • Être attentionné, prendre soin de l’autre;
  • Démontrer de la bienveillance et de l’ouverture face aux différences;
  • Faire preuve d’empathie ;
  • Écouter sans jugement; 
  • L’engagement :
  • Agir avec responsabilité;
  • Témoigner d’un haut niveau de cohérence, d’intégrité et de loyauté;
  • Rechercher la rigueur et le dépassement de soi; 
  • Se mettre au travail de manière autonome;
  • Persévérance :
  • Mener à terme des réalisations avec fierté;
  • Se donner des objectifs réalistes et atteignables dans la zone proximale de développement;
  • Favoriser le soutien et la collaboration par les pairs;

Contexte, analyse de la situation et enjeux

Contexte

L’école Armand-Racicot est située dans le Vieux-Longueuil dans un quartier favorisé dont l’IMSE est de 5. Celle-ci accueille 346 élèves scolarisés au secteur régulier dont 10 élèves intégrés ayant des difficultés d’adaptation et d’apprentissages. Tous les élèves fréquentant l'école proviennent de notre quartier et s'y rendent à pied ce qui explique que l’école ne bénéficie pas du service de transport. Cela se traduit par un taux de fréquentation au service de garde de 93 % des élèves.

Le profil sociolinguistique montre que 93 % des élèves sont nés au Canada dont 13 % de ceux-ci ont un parent issu de l’immigration de 2e génération. La langue maternelle d’usage à la maison est le français pour 92,7 % des élèves. La proportion de ceux-ci ayant un plan d’intervention représente 23 % de l’effectif scolaire pour l’année 2018-2019.

1.    Environnement interne

A.    Portrait statistique des effectifs scolaires

·         Les prévisions de la clientèle

Évolution de l'effectif de l'école

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

Nombre d’élèves

273

315

315

334

320

327

346

 

·         Le nombre d’élèves par niveau et par secteur

Nombres d'élèves par cycle

 

Préscolaire

1er cycle

2e cycle

3e cycle

Adaptation scolaire

Total

 2018-2019

38

118

96

94

-

346

 

·         Le nombre d’élèves fréquentant le SDG

Service de garde

 

2018-2019

Élèves réguliers :

259

Élèves sporadiques :

7

Dineurs :

56

Proportion d’élèves fréquentant le SDG :

93 %

 

B.  CARACTÉRISTIQUES DES ÉLÈVES

·         Langue maternelle 

Profil sociolinguistique des élèves

Lieux de naissance

2013-2014

2018-2019

Nés au Canada

57 %

80 %

Nés à l’étranger (France, Haïti, Cameroun, etc.)

11 %

7 %

Élèves issus de l'immigration

(nés au Canada et 2e génération)

32 %

13 %

Langue maternelle parlée à la maison

2013-2014

2018-2019

Français

90,5 %

92,7 %

Autre que le français

(Arabe, Espagnol, Créole, Roumain, Bulgare, etc.)

9,5 %

7,3 %

 

C.  CARACTÉRISTIQUES LIÉES À LA RÉUSSITE

·         Le % d’élèves reconnus par un code de difficulté

·         Le % d’élèves EHDAA

·         Le % d’élèves ayant un plan d’intervention

·         Le % d’élèves qui bénéficient du soutien à l’apprentissage du français

 

 

Pourcentage d’élèves  HDAA reconnus par le MÉES (ayant un code de difficulté reconnu) sur l’ensemble des élèves

Élèves HDAA

Reconnus par le MÉES en classe ordinaire

Pourcentage d’élèves ayant un plan d’intervention à l’école

Pourcentage d’élèves qui bénéficient du soutien à l’apprentissage du français

2013-2014

7

7

5,1 %

9,5 %

2018-2019

10

10

23 %

7,8 %

 

2.    Environnement externe

 

·         Le contexte socio-économique -  IMSE et ISFR

·         Les services offerts par les organismes et la communauté

·         Le statut familial des élèves

 

Contexte socio-économique

Année scolaire

Indice du seuil de faible revenu

Rang décile (ISFR)

Indice de milieu socio-économique

Rang décile (IMSE)

2012-2013

21,36

8

8,89

4

2016-2017

20,38

8

8,14

4

2017-2018

16,08

8

7,25

5

 

Statut familial

 

2013-2014

2018-2019

Père ou mère

211

106

Père et mère

103

237

Autres

1

1

 

Services communautaires

- Fondation Armand-Racicot

- CISSS de la Montérégie

- Service de police de l'agglomération de Longueuil

 

 

3.    Résultats scolaires des élèves

En effectuant l’analyse des résultats scolaires des cinq dernières années, nous constatons que les taux de réussite sont demeurés sensiblement les mêmes sauf en 4e année. En effet, la proportion des élèves dont le seuil de réussite à 68 % est de 57,1 % en écriture et de 61,9 % en lecture à ce niveau en 2017-2018. On remarque également que le seuil de réussite à 68 % en 5e année en écriture est de 69,6%. Lorsque nous comparons l’écart entre le taux de réussite des garçons et des filles, nous constatons que la différence de celui-ci n’est pas significative, c’est-à-dire moindre que 8 %. Toutefois, nous constatons en 4e et 5e année un nombre élevé d’élèves à risque tant en lecture qu’en écriture.

Tableau 1.0 – Taux de réussite des élèves en lecture et écriture pour l’année scolaire 2017-2018

 

Les résultats des élèves en mathématique montrent que de manière générale ceux-ci réussissent bien dans cette matière à l’exception des élèves de 4e année en ce qui concerne le seuil de réussite à 68 % aux compétences résoudre et raisonner ainsi qu’en 6e année en ce qui a trait à cette dernière compétence. Nous observons un écart significatif entre les résultats des filles et des garçons pour le seuil de réussite à 68 % en 3e année.  Nous constatons qu’il y a peu d’élèves à risque dans cette matière comparativement aux résultats en lecture et écriture.

Tableau 2.0 – Taux de réussite des élèves en mathématique pour l’année scolaire 2017-2018

 

Les résultats des élèves aux épreuves ministérielles en français et en mathématique sont présentés dans le tableau 3.0. Les données faisant référence à l’épreuve de 4e année en français montrent que 5 élèves sur 52 ont échoué en  lecture ou en écriture. Ainsi, seulement 26 élèves ont obtenu une note supérieure à 68% dans cette discipline. Les résultats pour l’épreuve de français en 6e année indiquent que 97,7 % des élèves ont eu un résultat supérieur à 68 % en écriture alors que le taux pour la lecture se situe à 81,8 %.

 L’analyse des données de l’épreuve de 6e année en mathématique montre un écart significatif entre les compétences raisonner et résoudre. En effet, on remarque que 8 élèves sont en échec en ce qui concerne le raisonnement alors que seulement 3 élèves échouent en résolution. Prendre note que de manière générale, la compétence raisonner est moins bien réussie que celle  visant à résoudre une situation-problème.

Tableau 3.0 – Taux de réussite aux épreuves ministérielles pourl’année scolaire 2017-2018

 

4.    Résultats des consultations effectuées

Plusieurs données ont été recueillies à la suite de la passation de questionnaires en ligne personnalisés que nous avons envoyés aux différents acteurs au cœur de la réussite des élèves. Afin d’assurer la fidélité et la validité de la démarche, le même énoncé était parfois soumis aux élèves, aux parents, aux enseignants ou bien au personnel non-enseignant. Voici le nombre de questions posées et de répondants ayant fait l’objet de la cueillette de données :

 

- Parents : 26 questions – 135 répondants

- Élèves : 23 questions – 137 répondants (4e à 6e année)

- Enseignants : 47 questions – 19 répondants

- Personnel non-enseignant : 30 questions – 10 répondants

 

Afin de faciliter le traitement des données, nous avons regroupé les résultats selon les trois orientations ministérielles : intervenir sans tarder, accompagner l’élève vers la réussite tout au long de son parcours scolaire et offrir un environnement scolaire sain, sécuritaire et ouvert sur la communauté. Les éléments significatifs sous-jacents à l’analyse des données seront présentés en regard des trois orientations du plan d’engagement vers la réussite de la CSMV.

 

Orientation 1 - Intervenir sans tarder :

Les résultats de la collecte de données permettent d’identifier les forces de notre milieu en ce qui a trait à l’intervention précoce. Ainsi, la majorité des items analysés sont ressortis de manière positive et en voici quelques-uns :

  • Les mesures de soutien mises en place dans l’école sont planifiées de manière à favoriser la réussite éducative des élèves. (AOS 34)
  • L’école encourage, valorise et reconnaît l’effort, la réussite et les réalisations des élèves. (AOS 46)
  • Le personnel de l’école est dans une démarche de formation continue. (AOS 63)
  • L’école se donne des moyens pour vérifier si l’information se rend bien jusqu’aux parents. (AOS 38)
  • La direction de l’école soutient le personnel scolaire à tous les niveaux. (AOS 72)
  • L’école a prévu et réservé à l’horaire des moments afin que le personnel enseignant discute et se concerte pour la planification des activités d’enseignement et de la vie scolaire. (AOS 76)

Certains items ont permis d’identifier des éléments devant être davantage exploités dans notre milieu. Voici quelques constats faisant suite au traitement des données :

  • L’offre de services des organismes communautaires est peu connue auprès de l’ensemble des répondants. (AOS 19)
  • Les parents souhaiteraient être mieux soutenus dans l’exercice de leur rôle. (AOS 43)

 

Orientation 2 - Accompagner l’élève vers la réussite tout au long de son parcours scolaire :

Les résultats de cette orientation permettent d’identifier aisément les forces de notre milieu :

  • Les mesures de soutien mises en place dans l’école sont planifiées de manière à favoriser la réussite éducative des élèves. (AOS 34)
  • L’école met en place des moyens pour que les parents soient bien accueillis à l’école. (AOS 41)
  • L’école encourage la participation des parents aux activités qui s’y déroulent. (AOS 42)
  • L’école encourage, valorise et reconnaît l’effort, la réussite et les réalisations des élèves. (AOS 46)
  • La proportion des élèves de l'école qui répondent aux attentes de fin de cycle du programme de formation  pour la compétence disciplinaire en français  est satisfaisante. (AOS 86)

 

Par contre, deux éléments ressortent comme étant des défis :

  • Les activités de transition prévues entre les cycles d’enseignement et entre les ordres d’enseignement sont insatisfaisantes. (AOS 33)
  • Les parents souhaitent être davantage soutenus afin de venir en aide à leur enfant. (AOS 43)

 

Orientation 3 - Offrir un environnement scolaire sain, sécuritaire et ouvert sur la communauté :

Le croisement des données a permis rapidement d’identifier plusieurs éléments devant être travaillés de manière prioritaire. Par exemple, 98 % des parents estiment que leur enfant respecte les règles de vie de l’école alors que 51 % des élèves de la 4e à la 6e année affirment ne pas les respecter. En ce qui concerne la notion du respect entre les élèves, 83 % des parents jugent que leur enfant a de bons comportements alors que 49 % des élèves estiment ne pas se respecter mutuellement. Finalement, près d’un élève sur cinq mentionne ne pas savoir comment coopérer  ou travailler en équipe avec un pair de manière adéquate. Cette donnée trouve écho chez les membres du personnel qui estiment que 32 % des élèves ont de la difficulté à gérer leur stress ou leurs émotions.

 

Néanmoins, plusieurs forces émergent dont le fait que 93 % des élèves se sentent en sécurité dans l’école. Les personnes consultées sont unanimes pour affirmer que les règles de conduite sont accessibles et peuvent être facilement consultées. Les élèves affirment être consultés quant aux questions qui les concernent et ils peuvent participer aux prises de décision. Parents comme élèves estiment avoir développé un sentiment d'appartenance envers l'école. Ils sont fiers de leur école; ils se sentent responsables de son bon fonctionnement. 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1
2