logo-csmv

Projet éducatif 2018-2022

Adopté au conseil d'établissement le 2019-05-08
Approuvé par la commission scolaire le 2019-06-28

Introduction

But et définition du projet éducatif

Le projet éducatif est un outil stratégique permettant de définir et de faire connaître à la communauté éducative d’un établissement d’enseignement les orientations, les priorités d’action et les résultats attendus pour assurer la réussite éducative de tous les élèves, jeunes et adultes. Il est élaboré en réponse aux caractéristiques et aux besoins des élèves qui fréquentent l’établissement d’enseignement ainsi qu’aux attentes formulées par le milieu au regard de l’éducation. Résultant d’un consensus, il est élaboré et mis en œuvre en faisant appel à la collaboration des différents acteurs intéressés par l’établissement : les élèves, les parents, le personnel enseignant, les autres membres du personnel de l’établissement (ex. service de garde, secrétaire, etc.) ainsi que des représentants de la communauté et de la commission scolaire.

Encadrements légaux
La LIP précise que le projet éducatif d’un établissement d’enseignement doit tenir compte des obligations suivantes :
  • présenter les éléments suivants (LIP, articles 37 et 97.1) :
    • la description du contexte dans lequel l’établissement d’enseignement évolue et les principaux enjeux auxquels il est confronté, notamment en matière de réussite scolaire et, dans le cas d’un centre de formation professionnelle, d’adéquation entre la formation et les besoins régionaux ou nationaux de main-d’œuvre;
    • les orientations propres à l’établissement d’enseignement et les objectifs retenus pour améliorer la réussite des élèves;
    • Les cibles au terme de la prériode couverte par le projet éducatif;
    • les indicateurs utilisés pour mesurer l’atteinte des objectifs et des cibles visés;
    • la périodicité de l’évaluation du projet éducatif déterminée en collaboration avec la commission scolaire;
  • respecter la liberté de conscience et de religion des élèves, des parents et des membres du personnel de l’école (LIP, article 37)3;
  • harmoniser la période couverte par le projet éducatif avec celles du plan d’engagement vers la réussite de la commission scolaire et du plan stratégique du ministère (LIP, articles 37.1, 97.2 et 209.1);
  • respecter, le cas échéant, les modalités établies par le ministre visant la coordination de l’ensemble de la démarche de planification stratégique entre les établissements d’enseignement, la commission scolaire et le Ministère (LIP, article 459.3);
  • assurer la cohérence du projet éducatif avec le plan d’engagement vers la réussite de la commission scolaire (LIP, articles 37 et 97.1).
Dans l’analyse du contexte, dont notamment les résultats obtenus par l’établissement d’enseignement en regard des orientations et des objectifs du plan d’engagement vers la réussite de la commission scolaire, l’établissement d’enseignement évalue la pertinence d’intégrer les orientations et les objectifs du plan d’engagement vers la réussite dans le projet éducatif. Dans ce cas, il revient à l’établissement d’enseignement de déterminer une cible qui peut alors être différente de celle établie par la commission scolaire. De plus, rien n’empêche un établissement d’enseignement d’inscrire à son projet éducatif d’autres orientations ou objectifs que ceux qui sont inscrits dans le plan d’engagement vers la réussite de la commission scolaire, en fonction de l’analyse de son contexte et de ses priorités, s’il juge pertinent de le faire.
Groupes ayant collaboré à l'élaboration du projet

Le comité du Projet éducatif est composé des membres suivants:

Enseignants: Annie Huppé, Jacinthe Vigneault, Mary-Mélodie Munoz, Josée Lemoyne, Sonia Roy, Eva Ciarrocchi, Sandy Lacharité et Nathalie Demers

Parents du conseil d'établissement: Jessika Gilles-Voltaire et Nancy Guillemette

Service de garde: Nathalie Beauchemin

Personnel non enseignant: Geneviève Vallée

Conseillère pédagogique: Martine Hart

Direction: Lyne Gravel

 

Consultations menées lors de l'élaboration du projet éducatif

      Le projet éducatif émerge du milieu, le conseil d’établissement favorise la participation des élèves, des parents, des enseignants, des autres membres du personnel de l’école et de représentants de la communauté et de la commission scolaire. (LIP, article 7)

Cette année, l’école a effectué l’analyse de la situation de son milieu à partir des résultats des sondages complétés par des élèves (4 e à la 6 e année), des enseignants, du personnel non-enseignant et des parents.

Un comité d’élaboration du projet éducatif a été formé dès le début de l’année scolaire 2018-19. Il est formé d’enseignants, de parents, de membres du personnel non-enseignant.

Les rencontres du comité ont eu lieu en respectant les échéanciers préalablement établis dans le plan d’élaboration. L’équipe-école et les membres du conseil d’établissement ont été informés et consultés régulièrement au cours du processus d’élaboration.

Vous trouverez dans ce document une présentation de l’école et des caractéristiques du milieu.

Périodicité
Tel que prévu à Loi sur l’Instruction publique (article 37, alinéa 5), la périodicité de l’évaluation du projet éducatif est déterminée en collaboration avec la commission scolaire. Ce faisant, il a été convenu qu’une première évaluation du projet éducatif sera effectuée au cours de l’automne 2020 et qu’une deuxième évaluation aura lieu au cours de l’automne 2021.

Fondement

Mission

La mission des établissements d’enseignement est définie dans la Loi sur l’Instruction publique (article 36). Ce faisant, l’école est un établissement d’enseignement destiné à dispenser aux personnes visées à l’article 1 les services éducatifs prévus par la présente loi et le régime pédagogique établi par le gouvernement en vertu de l’article 447 et à collaborer au développement social et culturel de la communauté. Elle doit, notamment, faciliter le cheminement spirituel de l’élève afin de favoriser son épanouissement.

Elle a pour mission, dans le respect du principe de l’égalité des chances, d’instruire, de socialiser et de qualifier les élèves, tout en les rendant aptes à entreprendre et à réussir un parcours scolaire.

Elle réalise cette mission dans le cadre d’un projet éducatif.

Vision

L'école des Mille-Fleurs prône un milieu bienveillant où la collaboration et l'innovation sont au coeur des actions posées, par tous les acteurs, pour le développement du plein potentiel de nos élèves.

Valeurs

Bienveillance: L'école s'engage à développer un environnement bienveillant pour tous les acteurs (parents, élèves, membres du personnel): respect en paroles et en gestes et respect des différences.

Collaboration: L'école reconnaît l'importance de travailler en collaboration, dans un environnement bienveillant, (parents , membres du personnel, élèves) dans le but d'atteindre les attentes de fin de cycle pour tous les élèves.

Innovation: L'école prône l'ouverture aux approches pédagogiques et éducatives différenciées ainsi que l'utilisation des moyens universels qui sont issus de la recherche.

Contexte, analyse de la situation et enjeux

Contexte

1. PRÉSENTATION DU MILIEU

1.1 Environnement physique

·L'école est située en milieu urbain à Longueuil. (Arrondissement Saint-Hubert);

·L'école est située dans un secteur résidentiel dont 90% des élèves marchent pour venir à l’école;

·L’école est desservie ponctuellement par le CSSS de Champlain;

·Construction datant de 1979 à laquelle des unités temporaires (7 locaux) ont été ajoutées en 2017;

·La cour de l’école possède un parc avec 10 modules de jeux disponibles

pour les élèves de 5/12 ans;

·À proximité de l’école, il y a plusieurs infrastructures de la ville notamment

un terrain de tennis, de baseball et de soccer ainsi qu’une piscine.

 

1.2 Établissement

·40 locaux de classe;

·1 local d’anglais;

·1 local pour les TES;

·2 locaux d’orthopédagogie;

·1 bibliothèque;

·1 gymnase double;

. 1 palestre

·2 locaux de musique avec 15 claviers;

·6 locaux du service de garde avec cuisinette;

·1 salon du personnel.

 

1.3  Environnement interne

 

 Portrait statistique des effectifs scolaires

Les prévisions de la clientèle

Le nombre d’élèves par niveau et par secteur

Le nombre d’élèves fréquentant le SDG

Évolution de l'effectif

de l'école

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

Nombre d’élèves

725

760

759

795

838

867

929

 

Nombres d'élèves par cycle

 

Préscolaire

1 er cycle

2 e cycle

3 e cycle

Adaptation scolaire

Total

 2018-2019

170

254

252

253

 

929

 

Nombre de classes en adaptation scolaire

 

DIMS

Phénix

Nombre de classes

2018-2019

 

12

2

 

Service de garde

 

2018-2019

Élèves réguliers

488

Élèves sporadiques

53

Dineurs

298

Proportion d’élèves fréquentant le SDG

90.3%

 

 CARACTÉRISTIQUES DES ÉLÈVES

Langue maternelle

Nationalité

Profil sociolinguistique des élèves

Lieux de naissance

2013-2014

(760 élèves)

2018-2019

(929 élèves)

Nés au Québec

94,3%

91,4%

Nés à l’étranger

5,6%

8,5%

Élèves issus de l'immigration (nés au Québec et 2e génération)

25,7%

31,2%

Langue maternelle parlée à la maison

2013-2014

2018-2019

Français

88,9%

79,7%

Autre que le français

11%

20,2%

 

 CARACTÉRISTIQUES LIÉES À LA RÉUSSITE

Le pourcentage d’élèves reconnus par un code de difficulté

Le pourcentage d’élèves EHDAA

Le pourcentage d’élèves ayant un plan d’intervention

Le pourcentage d’élèves qui bénéficient du soutien à l’apprentissage du français

 

 

Pourcentage d’élèves HDAA reconnus par le MÉES (ayant un code de difficulté reconnu) sur l’ensemble des élèves

Élèves HDAA

Reconnus par le MÉES en classe ordinaire

Pourcentage d’élèves ayant un plan d’intervention

à l’école

Pourcentage d’élèves qui bénéficient du soutien

à l’apprentissage du français

2013-2014

5%

3%

14%

2%

2018-2019

3%

2%

8%

3%

 

 

 

1.4 Services éducatifs ou programmes particuliers

 

 

·2 groupes en bain linguistique en 6e année;

·2 classes spéciales (Phénix) élèves ayant un trouble de l'ordre de la psychopathologie;

·2.10 en orthopédagogie;

·1 psychoéducateur;

·1 psychologue;

·4 TES pour du soutien à l’intégration;

·2 TES pour les classes spéciales;

·1 1/2 journée/ semaine en orthophonie;

·1 1/2 journée/semaine en soutien linguistique;

·Service d’aide aux devoirs;

·2 sessions d’activités parascolaires.

 

 

 

 

 

 

 

2. ENVIRONNEMENT EXTERNE

Le contexte socio-économique - IMSE et SFR

 

 

Contexte socio-économique

Année scolaire

Indice du seuil de faible revenu

Rang décile (SFR)

Indice de milieu socio-économique

Rang décile (IMSE)

2013-2014

8.02

3

5.22

                       2

2017-2018

7.63

4

5.90

              4

 

 

 

 

 

 
1
2
Enjeux
  • Un travail de collaboration pour le développement du plein potentiel de tous les élèves.
  • Un milieu éducatif et bienveillant dans lequel tous les élèves manifestent une ouverture face aux différences.
Cohérence avec le PEVR

 

 

LA RÉUSSITE DES ÉLÈVES AU REGARD DU PLAN D’ENGAGEMENT VERS LA RÉUSSITE  

ÉTAT DE LA SITUATION

 

Objectif PEVR CSMV  

FORCES ET DÉFIS DU MILIEU  

ORIENTATION 1 : Intervenir sans tarder  

O1.1  

Porter le taux de réussite à la compétence à lire en français langue d'enseignement à  100 %  en 2e année et à  96 %  en 6e année du primaire pour tous les élèves des classes ordinaires  (Objectif CSMV)  

Forces:

 

Au préscolaire, des portraits de classes sont faits par les enseignants afin de cibler les zones de vulnérabilité. La conscience phonologique est priorisée par toutes les enseignantes.

 

En 1re année, le taux de réussite en lecture est de 98.5% et en écriture, est de 97.8% (bilan de juin 2018)

 

Tous nos élèves de 2e année, des classes ordinaires, obtiennent un taux de réussite de 100% à la compétence lire en français

(bilan juin 2018)

 

En 6e année, nos élèves obtiennent un taux de réussite de 95.9% à la compétence lire en français

(bilan juin 2018)

 

Défi: L'écart de réussite entre les garçons (87,1%) et les filles (100%), à la compétence lire en français, est de 13% entre la 2e année et la 3e année

 

O1.2  

Diminuer l’écart de réussite entre les garçons et les filles à  8 %   (PNRE)  

Défi: En 3e année, l'écart entre les garçons (87,1%) et les filles(100%) est de 13%.

( lecture au bilan de juin 2018)

 

En 3e année (mathématique) l'écart entre les garçons et les filles, à la compétence raisonner, est de 11% (garçon: 87,1% et les filles: 98,5%) et, à la compétence résoudre, est à 16%

(garçons: 82,3% et filles: 98,5%)

(bilan juin 2018)

 

 Défi: En mathématique 6e année:

 

L'écart entre les résultats aux épreuves du MEES et les résultats au bilan, à la compétence raisonner (juin 2018): filles= 9% garçons= 6%

Taux de réussite des filles au bilan: 92,4% (épreuve MEES: 83,3%)

 

Taux de réussite des garçons au bilan: 96,4% (épreuve du MEES: 90,9%)

O1.4  

Diminuer l'écart de réussite entre les élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage ayant un plan d’intervention et les autres élèves à 30 %  (PNRE)  

 

 

O1.5  

Porter le taux de réussite à l'épreuve d'écriture de 4 e année du primaire à 85 %  (PNRE)  

Force: Le taux de réussite à l'épreuve d'écriture de 4e année est de 90.1% (épreuves de juin 2018)

 

Défi:

  • Lorsque le taux de réussite est à 68%, les élèves de 4e année réussissent à 77.7%
  • Un écart de 11% entre les résultats au bulletin (95%) et à l'épreuve du MEES (84%) (juin 2018)

 

ORIENTATION 2 : Accompagner l’élève vers la réussite  

tout au long de son parcours scolaire  

O2.1  

Porter la proportion des élèves de moins de 20 ans qui obtiennent un premier diplôme ou une première qualification à  

75 %  (PNRE)  

 

O2.2  

Maintenir les taux de diplomation et de qualification des élèves issus de l’immigration minimalement égaux aux taux de la CSMV  (PNRE)  

 

O2.3  

Porter le taux de réussite à la compétence à lire en français à 81,5 % en  

2 e  année et à 84,5 % en 5 e  année au secondaire pour tous les élèves des classes ordinaires  (Objectif CSMV)  

 

O2.5  

Maintenir tout au plus à 11 % la proportion des élèves entrant à 13 ans ou plus au secondaire  (PNRE)  

Force: Nos élèves passent majoritairement au secondaire à 12 ans.  

ORIENTATION 3 :  

Offrir un environnement scolaire sain,  

sécuritaire et ouvert sur la communauté  

O3.1  

Renforcer la structure d’accueil et d’intégration de l’élève immigrant et de sa famille en concertation avec les établissements scolaires et les partenaires du milieu concernés par cette clientèle  (Objectif CSMV)  

 

O3.2  

Porter à 100 % la proportion des écoles primaires qui  offrent aux élèves la possibilité de bouger 60 minutes  par jour grâce à la pratique d’activités physiques variées  (PNRE)  

Défi:  Les résultats aux sondages démontrent une pratique insuffisante d'activité physique chez les élèves.

O3.3  

3.3  Accroître l’adoption de valeurs et d’attitudes citoyennes chez l’élève lui permettant de jouer un rôle actif et responsable dans son milieu scolaire et sa communauté  (Objectif CSMV)  

 Force: Programme école de la bienveillance (2018-19):

Capsules vidéo des comportements attendus, calendrier des activités mensuelles ou par étape, valorisation des élèves

 

Défis:

  • Le respect des élèves entre eux
  • La gestion des conflits
  • La gestion du stress et des émotions

 

Orientations, objectifs, indicateurs et cibles

Projet éducatif École des Mille-Fleurs
Orientations Objectifs Indicateurs Lien PEVR Cible Sit. de départ Valeur ciblée
1. Favoriser le passage d'un cycle à l'autre de façon harmonieuse, du préscolaire à la fin de la 6e année. Diminuer l'écart de réussite entre les garçons et les filles à 9% pour la compétence lire en 3e année. Taux de réussite annuel à la compétence lire, comparé entre les filles et les garçons, pour les élèves des classes ordinaires. 1.2 Diminution de l'écart de réussite entre les garçons et les filles de 4% 0,13 0,04
Diminuer l'écart de réussite à 6% entre les résultats au bilan en lecture, 4e année, et ceux à l'épreuve du MEES . Taux de réussite annuel (bilan et épreuve du MEES en 4e année) 1.2 Diminuer de 5% l'écart de réussite entre les résultats au bilan et l'épreuve du MEES en lecture, 4e année. 0,11 0,05
Diminuer l'écart de réussite à 8% en mathématique, pour la compétence raisonner en 6e année, entre les résultats obtenus au bilan et ceux obtenus à l'épreuve du MEES. Taux de réussite annuel au bilan et à l'épreuve du MEES en mathématique, à la compétence raisonner, en 6e année. 2 Diminuer l'écart de réussite entre les résultats au bilan et ceux à l'épreuve de mathématique, compétence raisonner, en 6e année. 0,12 0,04
2. Développer la persévérance scolaire chez tous les élèves. Diminution à 5% le taux d'élèves à risque, en lecture, à tous les niveaux. Pourcentage des élèves à risque, en lecture,au bilan annuel. 1.1 Diminution de 1% le pourcentage d'élèves à risque en lecture. 0,06 0,01
3. Développer des saines habitudes de vie sur le plan du bien-être, de la santé et de la sécurité chez les élèves. Offrir, à tous les élèves, la possibilité de bouger 60 minutes par jour. Les élèves ont la possibilité de bouger 60 minutes tous les jours. 3.2 L'équipe-école offre la possibilité à tous les élèves de bouger 60 minutes (même lors des journées d'intempéries).
Développer le respect en gestes et en paroles chez tous les élèves et ce, envers leurs pairs et les adultes de l'école. 3.3